Cdt-34.fr » Bien-être » Stomatoplastie : qu’est ce que c’est ?

Stomatoplastie : qu’est ce que c’est ?

La stomatoplastie est un terme médical qui peut faire référence à 2 types d’intervention chirurgicale totalement différentes.

  • Intervention chirurgicale qui a pour objectif l’élargissement du col de l’utérus
  • Intervention chirurgicale qui a pour but de restaurer les malformations de la bouche

Quand allez vous opter pour une stomatoplastie du col de l’utérus ?

Il faudra recourir à une stomatoplastie du col utérin devant les cas suivants :

  • Hypertrophie unilatérale des lèvres cervicales antérieure et postérieure droites en prolapsus
  • Déchirure au milieu de la lèvre postérieure
  • Ablation d’une portion dégénérée d’un polype

Dans quels cas allez vous penser à une stomatoplastie de la face ?

Quasiment aucun être humain ne possède un nez parfait, avec les les moitiés droite et gauche parfaitement symétriques.

Nous avons tous le septum nasal quelque peu décentré et dans la grande majorité des cas nous pouvons vivre le plus normalement du monde avec. Cependant, il existe des cas exceptionnels où le septum est extrêmement dévié, ce qui peut engendre des gênes sous forme de :

  • Trouble du sommeil : vous vous réveillez au milieu de la nuit le souffle coupé et en manque d’air, un mal de crâne, des lèvres sèches et des étourdissements, ajoutez à cela les plaintes de votre conjoint(e) à propos de vos ronflements excessifs et trop sonores à son goût. Tous ces signes peuvent résulter de l’obstruction occasionnée par le décalage du septum nasal.
  • Problèmes nasaux chroniques : si vous êtes constamment victime des signes similaires à ceux du rhume (vous éternuez, vous avez mal au crâne, votre nez coule à flot), il se pourrait que vous soyez sujet à un important décalage de la cloison nasale. Certaines affections chroniques à l’instar de la rhinite et de la sinusite témoignent d’un dysfonctionnement de votre nez et de son armature. Généralement, ces signes vous perturbent dans vos activités les plus banales du quotidien, comme un pique nique ou une petite balade dans le square.
  • Céphalées chroniques : avoir un mal de tête est un symptôme souvent minimisé. Mais quand vous êtes victime d’un décalage du septum nasal, vous subirez également une douleur au niveau de la face provenant du nez. Douleur causée par une contraction excessive des muscles du nez provoquée par une différence de taille des narines. Un côté étant tendu pendant que l’autre se retrouve écrasé, engendrant un déséquilibre physique et psychique à l’origine des céphalées.
  • Epistaxis fréquentes : saignements de nez dans un langage plus courant. Si votre nez saigne couramment et de manière inattendue, consultez un médecin sans trop attendre. Si des céphalées s’ajoutent à ces troubles, cela signifie que le décalage de votre septum nasal est bien avancé.
  • Troubles respiratoires : la déviation de votre cloison nasale peut être à l’origine de la diminution de la quantité d’air qui pénètre dans votre nez. Ce signe est fréquemment retrouvé dans un syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS).

D'autres articles proches :