Cdt-34.fr » Bien-être » Echangisme : est-ce que l’échangisme représente un réel risque ?

Echangisme : est-ce que l’échangisme représente un réel risque ?

L’échangisme est une pratique qui est connue depuis des siècles. Ce n’est pas du tout un concept récent mais pourtant il fait figure d’un sujet tabou si bien que très peu de personnes osent réellement en parler autour d’eux. Dans une société où la monogamie est une norme imposée et à absolument adopter en vie de couple, ça peut se comprendre.

Pourtant ces dernières années de plus en plus de personnes s’ouvrent à cette pratique. Effet de mode ou pas, le fait est que les clubs échangistes n’ont jamais été aussi fréquentés.

Qu’est ce que c’est l’échangisme ?

Beaucoup d’idées reçues circulent autour de l’échangisme. On a souvent tendance à le confondre avec d’autres concepts qui s’en rapprochent comme sexualité de groupe, libertinage, polygamie… etc. Pourtant il n’en est aucun.

L’échangisme est une pratique sexuelle qui rentre dans les « sexualités de groupe ». Le principe de l’échangisme est simple, il consiste en l’échange de partenaires sexuels entre couple. C’est une pratique qui implique également voyeurisme et exhibitionnisme.

Pour pratiquer l’échangisme, il existe des clubs dits « échangistes » spéciaux où la sexualité de groupe est exploitée sur tous ses plans. Cependant, l’échangisme peut également se pratiquer « seuls » à la maison.

L’échangisme est également à ne pas confondre avec le mélangisme. Car bien qu’ils soient des concepts très similaires l’un de l’autre. Le mélangisme écarte les pratiques sexuelles impliquant des pénétrations qui se font entre deux personnes n’étant pas en couple. Tendis que l’échangisme lui incluent toutes les pratiques sexuelles entre les individus, qu’ils soient en couple ou non.

Est-ce que l’échangisme est une pratique dangereuse ?

Néanmoins, il faut savoir que le milieu échangiste est connu pour être une population à risque vis-à-vis des MST (maladies sexuellement transmissibles) et des IST (infections sexuellement transmissible). Et ceci est dû au nombre de partenaires sexuels de la pratique. Pendant l’acte, des gestes impulsifs et irréfléchis peuvent subvenir à tout moment et élever le risque de transmission de maladies. C’est pourquoi il est important de connaître, à priori, le passé sexuel de toutes les personnes avec qui on s’engage dans une relation sexuelle de tous genre.

Des gestes responsables et vigilents peuvent également diminuer les risques d’infections et de maladies.

  • L’utilisation du préservatif pour toute pénétration, fellation, et cunnilingus.
  • Etre constamment dans le control de la situation.
  • Eviter toutes pratiques sexuelles à risque qui n’a pas été prévue.

Sachez aussi que vous pouvez usez d’un préservatif pour pratiquer le cunnilingus. Pour se protéger il suffit de le couper en deux, ce qui formera une bande utilisable pour la pratique.

D'autres articles proches :