Cdt-34.fr » Bien-être » Assurance santé : quels sont les différents types de mutuelles santé ?

Assurance santé : quels sont les différents types de mutuelles santé ?

L’Assurance Maladie ne cesse de revoir à la baisse ses remboursements et pour certains soins, les remboursements sont très éloignés des frais réels. Il est plus que jamais indispensable d’avoir une mutuelle santé.

Fonctionnement de l’Assurance maladie

La sécurité sociale ou l’Assurance Maladie couvre les différentes dépenses de santé à hauteur d’un pourcentage donné en s’appuyant sur une base de remboursement donnée. Cette base de remboursement est fixe et ne prend donc pas en compte d’éventuels dépassements d’honoraires. Le pourcentage de remboursement n’est pas le même pour tous les frais de santé. Il passe par exemple à 30% seulement pour certains types de médicaments. De plus, les interventions esthétiques ainsi que les médecines dites alternatives ne sont pas prises en charge par l’assurance maladie.

Le reste à charge c’est la partie des frais de santé que couvre la mutuelle santé. Pour les différents soins de santé, on parle de ticket modérateur. A cela s’ajoute la participation forfaitaire qui est d’un euro. Pour les médicaments et les actes paramédicaux, c’est la franchise médicale qui s’applique. Son montant peut être de 0.5 ou de 2 euros. Le forfait de 18 euros s’applique sur des soins ou interventions dont le montant excède 120 euros. Il existe enfin un forfait hospitalier dont le montant peut être de 18 ou 13.5 euros.

Les différents types de mutuelle en fonction de son profil

Une bonne mutuelle santé c’est une mutuelle qui convient à vos besoins de santé. C’est pourquoi tout part d’une bonne évaluation de ces besoins-là. Si certaines garanties peuvent être communes à tous comme la garantie hospitalisation, des garanties comme l’optique et le dentaire dépendent de vos besoins spécifiques.

  • Les mutuelles pour séniors se focalisent sur des soins de santé propres aux personnes âgées comme les appareils auditifs, l’assistance et les cures thermales.
  • Les mutuelles pour travailleurs non-salariés (TNS) s’adressent aux personnes qui travaillent à leur propre compte. Grâce à la loi Madelin, ce type de mutuelles bénéficie d’une fiscalité intéressante car il est possible de déduire les cotisations de la mutuelle de ses revenus imposables (si certaines conditions sont remplies). Compte tenu de ses revenus parfois changeants, le travailleur indépendant devra penser à une mutuelle qui le couvre en cas d’invalidité et qui prenne en charge les dépassements d’honoraires.
  • Les mutuelles étudiantes ont des tarifs plus intéressants et accessibles aux étudiants. Les garanties proposées sont adaptées au mode de vie des étudiants. Une couverture lors des voyages et le remboursement des contraceptifs sont souvent proposés. Ces mutuelles font aussi beaucoup de prévention sur l’abus d’alcool et de tabac.
  • Pour un travailleur salarié et depuis le premier janvier 2016, c’est l’employeur qui a l’obligation de mettre en place une mutuelle santé obligatoire pour l’ensemble de ses employés. Ce type de mutuelle ne concerne toutefois pas les travailleurs à domicile et ceux qui travaillent dans le secteur public. Le salarié ne paie que la moitié des cotisations de la mutuelle.
  • Un fonctionnaire peut choisir une mutuelle privée ou opter pour des mutuelles spécifiques au secteur dans lequel il travaille (MGEN pour l’éducation nationale ou la MHN pour la santé et le social). L’avantage c’est qu’on y trouve des garanties adaptées aux besoins de chaque profession.